+243990262084

Tenue à Goma d’un atelier sur les initiatives pour des chaines d’approvisionnement responsable des minerais provenant des zones des conflits

Kambale ACP 08, Juillet, 2018

Les responsables des services publics en charge des questions minières, les délégués des entités de traitement et coopératives minières, les partenaires techniques et financiers ainsi que les organisations de la société civile venus des huit provinces de la RDC prennent part à Goma à partir de ce jeudi 5 juillet, à un atelier d’échanges et de réflexion sur les initiatives pour des chaines d’approvisionnement responsable des minerais provenant des zones des conflits.

Ces assises de deux jours ouverts par le Gouverneur Julien Paluku Kahongya à l’hôtel Linda, vient à contribuer à l’amélioration de la mise en œuvre des initiatives internationales, régionales et nationales d’assainissement des chaines d’approvisionnement responsables en minerais pour le bénéfice des communautés de la RDC en général et spécialement les habitants riveraines aux zones d’extraction minière.

A l’ouverture des travaux, l’Autorité provinciale en a appelé les parties prenantes à une analyse comparative au vu des avancées et autres améliorations enregistrées dans la chaine d’approvisionnement des substances minières au Nord-Kivu et sur l’ensemble du pays.

Les circonstances ayant prévalu dans l’exploitation des minerais en RDC ayant évolué positivement au fil des années, Julien Paluku a émis les uns et les autres à ne pas rester encastrer dans « des vieux discours qui ne donnent que limage négative » du pays et/ou « d’une province, pourtant qui est entrain de faire des efforts pour sortir petit à petit du schéma noir qui a caractérisé l’histoire » de la RDC. Il a ainsi invité les uns et les autres à donner régulièrement les éléments comparatifs, les évolutions enregistrées et les efforts déployés par le Gouvernement pour qu’ensemble l’on puisse concourir à une évaluation voulue rationnelle.

Prennent part à ces travaux organisés par Cordaid avec l’appui du Royaume des Pays-Bas et la facilitation du Bureau d’études scientifiques et techniques(Best), les délégués venus des provinces de Lualaba, Haut-Katanga, Tanganyika, Maniema, Ituri, Kinshasa, Nord-Kivu et Sud-Kivu.

Les échanges vont s’articuler sur des thèmes diversifiés tels que « regards croisés sur la mise en œuvre de la certification et la traçabilité : point de vue des OSCs, des coopératives minières et des Entités de traitement » ; « le système de tracabilité ISTCI et améliorations des conditions de vie de travail dans les zones d’extraction minière » ; « le devoir de diligence de l’Ocde pour des chaines d’approvisionnement responsables en minerais provenant de zones de conflits ou à haut risque : enjeux ou défis dans les contextes contexte congolais » ; « la mise en œuvre de l’initiative et des outils Cirgl : Quelques avancées » ; « le protocole Cirgl sur la lutte contre l’exploitation illicite des minerais : Quelles attentes pour les populations des zones d’extraction »; « la reforme de la législation minière en RDC et tracabilité : Quelles garanties pour des chaines de valeur assainie » ; « le règlement de l’UE et ses mesures d’accompagnement : opportunités et défis » puis enfin « le partenariat européen pour les minerais responsables (EPRM) ».

Partager ceci