+243990262084

DOSSIER Kivu1 et Monusco, MARTIN KOBLER sur radio Kivu1

Magloire Paluku 13, Juin, 2018

"Les propos de la femme ex-ADF sont des salades.... Il faut faire des investigations…. Je suis avocat pour pénaliser ceux qui font tord".

Le chef de la Monusco est venu sur Radio KIVU1 afin de partager son opinion sur plusieurs points d’actualité et notamment sur le témoignage de la femme ex-ADF qui avait affirmée que la MONUC atterrissait les armes, tenues et munitions dans le maquis des rebelles.

Pour le représentant spécial du secrétaire général des Nations-Unies ce sont des « Salades » mais il faut une enquête. A la question de savoir s’il est fâché avec Radio Kivu1, Martin Kobler réplique…. «Je ne suis pas fâché du tout… Je suis habitué aux critiques et aux rumeurs » ; Il a ajouté avec une précision que les journalistes qui le critiquent souvent sont ceux de Radio Okapi.

Pendant 18 minutes, le chef de la Monusco est revenu sur la mort de casques bleus Tanzaniens qui exige une ‘’réponse robuste’’. Martin Kobler a aussi dit qu’il a appelé le Gouvernement depuis Oicha afin de demander que les opérations conjointes avec les FARDC reprennent.

Il a révélé’ avoir aussi eu une rencontre avec la société civile à Goma parce que la Monusco déménage de l’Ouest vers ici l’Est ou la Monusco a maintenant plus de 90% d’effectif, afin d’être plus proche de la population.

C’est en présence de Daniel Ruiz, chef de bureau Monusco Goma, Charles Antoine Bambara (Director Public Information Division) et le Colonel Felix-Prospère Basse, porte-parole militaire.

Partager ceci