+243990262084

Des élèves finalistes soumis au bizutage après examen d’Etat

LKS 22, Juin, 2018

La session de l’examen d’Etat (Exetat) 2017-2018 a pris fin jeudi 21 juin en RDC. A Goma (Nord-Kivu), elle a été marquée par plusieurs scènes de violence perpétrées par des étudiants de quelques institutions universitaires dans plusieurs centres d’examen dans le cadre du « Bizutage », une pratique pourtant prohibée officiellement.

La joie qu’éprouvait quelques élèves de finir leur cycle secondaire s’est transformée en cris de détresse. Des élèves finalistes, sortis des salles d’examen et quelques groupes d’étudiants venus des institutions universitaires telles que ISDR, ISTA, ou UNIGOM se sont affrontés.

Ces étudiants ont attaqué violemment ces élèves finalistes, ont constaté des reporters de Radio Okapi. Au passage, des uniformes ont été déchirés et des stylos et autres effets personnels, arrachés.

Au centre d’examen Goma 15, par exemple, l’on pouvait apercevoir des élèves torses nues et des bouts de tissus éparpillées dans la cour.

Au centre Mama Mulezi dans la commune de Karisimbi, c’était la même scène. Les étudiants arborant les affiches de leurs institutions respectives, s’en sont pris aussi aux candidats finalistes ; filles et garçons, sans distinction.

Cette pratique, appelée « Bizutage », pourtant interdite par les autorités, tend à s’institutionnaliser à Goma.

Partager ceci