+243990262084

Beni, nouvelle attaque attribuée aux rebelles des ADF

R. Okapi 08, Juillet, 2018

Une nouvelle attaque des présumés rebelles des ADF a été repoussée par les FARDC dans les environs de la ville Beni (Nord-Kivu) la nuit de vendredi à samedi 7 juillet. Des détonations à l’arme lourde et légère ont retenti toute la soirée de ce vendredi jusque très tard dans la nuit. Des sources militaires font état de plusieurs éléments ADF et d’un militaire FARDC tués ainsi que d’un déplacement massif de la population locale.

Une position de l’armée a été attaquée par les ADF en profondeur dans la forêt de Mayangose, avec débordement sur Kasinga, dans la commune de Rwenzori de la ville de Beni, selon le porte-parole des opérations Sokola 1, le capitaine Mak Hazukay.

Des détonations à l’arme lourde et légère ont retenti depuis 18 heures locales jusque tard dans la nuit, causant ainsi une panique au sein de la population de Beni.

D’autres sources au sein de l’armée indiquent que l’ennemi a été repoussé. Elles évoquent un bilan d’un militaire FARDC tombé sur le champ d’honneur et plusieurs rebelles des ADF tués, dont les corps ont été emportés par les survivants dans leur fuite.

La coordination urbaine de la société civile de Beni parle aussi d’un agent de la mairie, habitant de Kasinga, qui a été blessé par balle et serait interné dans une structure sanitaire de la place pour des soins.

Des sources au sein de la MONUSCO-Beni font aussi état de deux blindés des casques bleus, venus en renfort, qui ont été partiellement endommagés par les tirs de l’ennemi.

Des témoins disent avoir également observé un déplacement massif des habitants de quartiers Kasinga, Bel Air, Buhili, Paida, Bado et Muzambayi vers d’autres quartier de la ville plus ou moins sécurisés.

L’armée indique que la situation est actuellement calme et appelle les habitants déplacés à regagner leurs demeures respectives.

Partager ceci