Nouvelle fenetre | Ecouter avec:
Ecouter KIVU1 en direct
Connexion

Dernier journal vidéo de KIVU1

Newsletter

  • Entrez votre e-mail:

Lecture de l'article

    Nord-Kivu : La population du Nord-Kivu appelée à œuvrer pour la paix

  • Nombre des visites: 1261
  • Par admin le 22-12-2016

    Les membres du Gouvernement provincial du Nord-Kivu, réunis en conseil extraordinaire ce mardi 20 décembre, sous la présidence du Gouverneur Julien Paluku, ont appelé toute la population à œuvrer pour la paix et à prier pour les politiciens fin qu’ils parviennent à aplanir leurs divergences au nom de l’intérêt de la Nation, indique le compte rendu de cet Exécutif lu par son Porte-parole, Marie Shematsi Baeni.

    « Toute la population est en outre appelée à rester vigilante et à dénoncer tout cas suspect en vue de prévenir d’éventuelles incursions », ont recommandé les membres du Gouvernement Julien Paluku au cours de cette réunion axée essentiellement sur l’évaluation de l’état sécuritaire qui a prévalu le 19 décembre 2016 en Province du Nord-Kivu.

    Tout en saluant l’attitude patriotique et responsable dont a fait montre la population qui a compris le poids des affres de la guerre et la violence qu’a connue le Nord-Kivu depuis plus de deux décennies, la source ajoute que le Conseil a remercié la Société civile en général et les hommes de Dieu en particulier qui s’investissent dans la sensibilisation de la population pour la paix.

    Le Gouvernement provincial du Nord-Kivu a, en outre félicité la Police nationale congolaise dont le professionnalisme a permis le maintien de l’ordre en Province tout en louant la prouesse des Fardc et de la Monusco qui ont réussi à contenir l’attaque de la ville de Butembo par des inciviques mai mai au service de l’ennemi.

    La même source ajoute que les membres du conseil ont condamné avec la dernière énergie, les actes barbares des miliciens mai mai qui ont occasionné à Butembo la mort d’un civil, d’un casque bleu sud-africain, un militaire Fardc, un policier et une dizaine de blessés parmi les civils.

    En plus de la dénonciation de l’activisme des miliciens mai mai soutenus des politiciens en mal de positionnement dans le but de détourner l’attention des Fardc engagées à en découdre définitivement avec les ADF en territoire de Beni et les FDLR actifs « dans les autres territoires de la Province, le 23ème Conseil du Gouvernement Provincial du Nord-Kivu a enfin fustigé l’attitude de certains politiciens qui, après avoir protégé leurs familles à l’étranger, se servant des enfants des autres comme tremplin, les jetant dans le rue, à leurs risques et périls ».

    Une mission du gouvernement provincial a ainsi été dépêchée sur place à Butembo et à Beni en attendant que les quatorze miliciens mai mai passent à l’interrogatoire afin de permettre aux enquêteurs de dénicher les auteurs et les complices de la résurgence des groupes armés en Province.