Nouvelle fenetre | Ecouter avec:
Ecouter KIVU1 en direct
Connexion

Dernier journal vidéo de KIVU1

Newsletter

  • Entrez votre e-mail:

Lecture de l'article

    Nord-Kivu : Plusieurs jeunes de l’opposition ont été appréhendés ce lundi dans différents quartiers de Goma

  • Nombre des visites: 1282
  • Par admin le 20-12-2016

    Ils sont accusés d’avoir tenté de manipuler la population afin de lancer des troubles des ce 19 Décembre 2016 a Minuit. Ce sont d’autres jeunes proches de la majorité qui se sont mobilisés contre les barricades des routes, surtout au quartier Majengo, et traquer toute personne qui avait un massage jugé ‘’déstabilisateur’’.

    L’un de ces jeunes mobilisés pour la cause de la majorité présidentielle a accepter se révéler sur Kivu1 sous la casquette de ‘’Jeune Leader’’ : Ajoutons que la coordination provinciale de la société civile du Nord-Kivu parle d’une dizaine de membres de l’opposition appréhendée par la police et les services de sécurité dans la ville de Goma.

    En titre d’exemple, Jean-Baptiste Kasekwa de l’ECIDE et l’honorable Kakule Saha-Sita du MSR ont été pris quand ils tentaient de se diriger vers le rond-point Signers afin d’aller célébrer la fin du mandat du chef de l’Etat dans une cérémonie nommée ‘’Camping bye bye Kabila’’.

    L’inspecteur provincial de la police du Nord-Kivu a manifesté une colère contre les jeunes qui barricadent les routes à Goma et contre les adultes qui les laissent faire. Dans un Lingala sec, s’adressant a la foule par mégaphone, durant la patrouille diurne pour sécuriser la ville contre les violences redoutées du 19 Décembre, le commissaire divisionnaire adjoint Vital Awashango n’a pas mâcher les mots : ‘’Quiconque sera laxiste envers les jeunes qui barricadent les routes devant sa boutique subira la rigueur de la loi’’, fin de citation.

    La ville de Goma a présenté l’image d’une ville morte. Tout ou presque a tourné au ralenti, ce lundi par peur de l’apocalypse annoncé mais non vécu du 19 Décembre. Certains courageux Lambda ont pu travailler comme dans des services de l’Etat. Les motards audacieux ont brisé la peur et même ; Kivu1 a rencontré un élève qui revenait de l’école lançant un appel aux autres de reprendre le chemin des cours ce mardi.